Impôt à la source : un délai supplémentaire pour payer les impôts de 2018

Impôt à la source : un délai supplémentaire pour payer les impôts de 2018

Certains français ont découvert pendant l’été sur leur avis d’imposition et ce malgré l’année blanche, qu’ils devaient s’acquitter d’une somme au titre de leurs revenus perçus en 2018.

Pour ce faire, et comme depuis le début de la mise en place du prélèvement à la source, il ne faut pas vous fiez à vos habitudes qui sont encore bousculées car si autrefois vous étiez mensualisés, sachez que pour cette échéance, il vous appartient de faire la démarche de payer et ce dans la limite du délai fixé par l’Administration fiscale.

Bercy a d’ailleurs annoncé le 12 septembre dernier que les contribuables concernés bénéficient d’un délai supplémentaire de deux jours pour payer ce solde d’impôt.

Alors si vous en faites partie, l’administration vous a certainement averti par mail mais avec les congés estivaux, nous vous proposons ici un petit rappel des informations essentielles (date limite de paiement, qui a un solde à payer, …) pour ne pas passer à côté.

Date limite décalée pour le paiement des impôts 2018

Près de 2,8 millions de foyers doivent payer un solde d’impôt sur leurs revenus de 2018.

Si vous en faites partie, vous avez jusqu’au 18 septembre pour effectuer votre règlement (le 23 septembre pour un paiement en ligne). Car Bercy a décidé de décaler de deux jours, la limite de paiement étant initialement fixé au 16 septembre (21 septembre pour un paiement en ligne).

Malgré l’année blanche qui est concerné

Rappelons qu’avec la mise en place du prélèvement à la source, pour éviter une double charge fiscale, les revenus que vous avez perçus en 2018 ne sont pas imposés. C’est une année blanche fiscale.

Cela prend la forme d’un crédit d’impôt spécifique appelé Crédit d’impôt pour la modernisation du recouvrement (CMIR). Plus d’infos sur  les revenus exceptionnels.

Mais ce mécanisme ne neutralise que les revenus dits habituels de l’année 2018 (tels les salaires, retraites, revenus de remplacement, revenus des indépendants et des revenus fonciers récurrents …) Les revenus exceptionnels (tels plus-values mobilières et immobilières, intérêts, dividendes, gains sur les stock-options ou actions gratuites …) quant à eux font bien l’objet d’un impôt à régulariser en septembre.

Vous pouvez être également amenés à effectuer un règlement au service des impôts au plus tard le 18 septembre si l’avance sur réduction ou crédit d’impôt que vous avez perçue en janvier 2019 (calculée sur la base des dépenses réalisées en 2017), s’avère trop élevée par rapport à l’avantage fiscal auquel vous avez droit après déclaration des revenus de 2018.

 Pas de prélèvement automatique cette année

Et oui, si comme beaucoup de contribuables avant le prélèvement à la source, vous étiez mensualisés donc habitués au prélèvement automatique qui se renouvelle de lui- même chaque année, ne vous faites pas surprendre.

Car en effet, avec cette année fiscale de transition, les anciens contrats de mensualisation sont caducs donc aucun prélèvement automatique ne sera effectué pour le règlement de ce solde d’impôt 2018.

C’est à vous de faire la démarche de payer avant la date limite.

Cependant, Bercy annonce que cette formalité (de taille !) est exceptionnelle et liée à la mise en place du prélèvement à la source.

Dès l’année prochaine, tout devrait rentrer dans l’ordre.

Comment payer 

Vous avez plusieurs possibilités :

  • Payer en ligne : en vous connectant à votre espace particulier sur le site www.impots.gouv.fr. En optant pour ce mode de paiement, nous vous rappelons que vous bénéficiez d’un délai supplémentaire puisque vous avez jusqu’au 23 septembre 2019. Votre compte bancaire ne sera débité qu’à compter du 28 septembre.
  • Utiliser le flash code : après avoir téléchargé au préalable l’application Impots.gouv sur votre téléphone, rendez- vous dans la rubrique « payer par flashcode » et flashez le code qui se trouve en bas de la première page de votre avis d’imposition. Vous aurez besoin de votre numéro fiscal et de votre mot de passe.
  • Payer par TIP SEPA : si vous en avez un qui accompagne votre avis d’imposition, dater le et renvoyer accompagné d’un RIB.
  • Payer à votre centre des finances publiques : ce n’est possible que lorsque le montant à régler est inférieur à 300 €.

Nouveau taux de prélèvement

Suite à la déclaration d’impôts que vous avez effectuée au printemps dernier, votre situation fiscale va être mise à jour et votre taux prélèvement pourrait être modifié si vos revenus ont évolué.

Cet éventuel nouveau taux vous a été communiqué sur votre avis d’imposition et sera appliqué dès la fin du mois de septembre 2019.

Si vous avez besoin de comprendre ce nouveau taux ou d’y voir plus claire dans votre situation fiscale, contactez-nous.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *