Septembre 2019, des taux d'intérêt toujours plus bas

Septembre 2019, des taux d'intérêt toujours plus bas

Bonne nouvelle pour les français qui souhaitent emprunter en cette rentrée 2019, car la tendance baissière des taux d’intérêt de ces derniers mois semble vouloir encore se poursuivre pour atteindre des niveaux historiques avec des bases de l’ordre de 1% sur toutes les durées.

Alors si ce taux exceptionnel est réservé aux meilleurs dossiers, tous les emprunteurs peuvent largement profiter de cette tendance.

Les conditions de crédit immobilier n’ayant jamais été aussi favorables, vous aussi vous êtes sûrement concernés !

Pourquoi les taux sont- ils bas, cela va- il continuer … on essaie d’y voir plus clair.

 

Des taux qui vont de record en record

La courbe descendante des taux de crédit n’en finit pas et les courtiers ont l’air unanimes pour dire que le mois de septembre ne viendra pas s’opposer à cette tendance.

Meilleurtaux.com observe une baisse comprise entre 0,05 % et 0,10 % selon les durées sur les taux moyens.

Et sur les meilleurs dossiers, la baisse oscille entre 0,15 et 0,30 point selon les durées, sachant que les plus fortes diminutions s’observent sur les durées les plus demandées soit sur 20 et 25 ans !

Ainsi les taux moyens (il s’agit de taux bruts, hors assurance, frais annexes et coût des garanties) se situent :

entre 0,74 à à 1% sur 15 ans ;

entre 0,93 à 1,20 % sur 20 ans ;

entre 1,08 à 1,40 % sur 25 ans ;

Même les durées les plus longues donc plus risquées tombent à environ 1,80 % sur 30 ans.

 

Pour rappel :

Sur 20 ans par exemple, l’année dernière à la même époque, la moyenne était de 1,60%, ce qui selon les calculs de VousFinancer, se traduit par une hausse de la capacité d’emprunt de 12.500 euros pour une mensualité de 1.000 euros.

En septembre 2015, la moyenne était de 2,70 % et c’est encore plus éloquent lorsqu’on regarde en septembre 2012 où les taux se situaient autour de 3,80 %.

Les candidats au crédit aujourd’hui peuvent donc emprunter plus et sur une période plus longue.

 

Pourquoi de tels niveaux de taux

On trouve l’explication de cette courbe exceptionnelle du côté de la Banque Centrale Européenne (BCE) qui après la crise économique de 2008, pour soutenir l’économie et stimuler le crédit, a mis en place une politique accommodante en tâchant de maintenir ses taux directeurs les plus bas possible.

Et depuis plusieurs semaines d’ailleurs, le taux de dépôt de la BCE est même devenu négatif ! En d’autres termes, si la banque place 100 € de liquidités à la BCE, elle ne récupère que 99,5 €.

Autant dire que cela incite encore plus les banques pour continuer à gagner de l’argent à réinjecter leurs fonds inutilisés dans l’économie via le crédit aux particuliers et aux entreprises.

Et du coup les réseaux bancaires ont besoin de clients à qui prêter et se livrent une concurrence féroce pour capter les emprunteurs ce qui contribue également à maintenir un niveau bas de taux.

 

Des conditions de prêts plus souples

Alors si les taux sont à des niveaux exceptionnellement bas, la concurrence interbancaire a également d’autres conséquences positives puisque pour attirer les clients, les banques vont également assouplir leurs exigences en matière d’apport, ce qui ouvre des portes aux emprunteurs, notamment aux primo accédants, qui n’ont pas ou peu d’économie.

Selon la Cafpi, ils sont d’ailleurs près de 1 sur 2 à bénéficier d’un financement à 100 %.

Et du côté de la durée des prêts aussi les banques sont plus flexibles car elles octroient plus facilement des crédits de longue durée ce qui permet de réduire la mensualité de crédit.

 

Quid de l’évolution des taux

Il est délicat de se prononcer, ce que l’on peut dire en tout cas c’est que la BCE semble vouloir maintenir ces niveaux bas pendant encore quelques mois ce qui laisse les voyants encore un peu au vert.

D’ailleurs, Christine Lagarde, qui va prendre la tête de la BCE en novembre 2019, a confirmé qu’elle maintiendrait ce cap pour l’instant.

Le moment est donc tout à fait bien choisi si vous avez un projet immobilier de le mettre en place pour bénéficier de ces conditions plus qu’attractives.

Et si vous avez déjà un crédit, il est là aussi opportun d’en profiter pour renégocier le taux.

Attention tout de même car il y a bien un revers de médaille.

En effet, les demandes de crédit affluent et les délais de traitement s’allongent.

Il faudrait compter 1 mois de plus que d’habitude, du jour de la demande à la signature de l’acte authentique.

Profitez des conseils de nos experts qui sont à votre disposition pour effectuer une étude personnalisée de votre projet et pour vous accompagner aussi tout au long de celui- ci.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *